Livraison offerte à partir de 59€

Livraison offerte dès 59€*
temoignage-cbd-nuit-detend-boutique-cbd-pas-cher

Endométriose & CBD : “Le CBD a changé ma vie”.

De nombreux consommateurs de CBD témoignent de leur expérience autour du chanvre et de sa molécule CBD. Nola a bien voulu témoigner pour nous.

Témoignage

Endométriose & CBD

Nola, jeune française de 33 ans a bien voulu partager son expérience avec le CBD. Graphiste depuis près de 8 ans, la niçoise nous parle de ce qui a changé sa vie.

Peux-tu brièvement te présenter ?

"Avec plaisir. Je m'appelle Nola, je suis originaire de la Guadeloupe. J'ai 33 ans et suis graphiste dans une agence près de Nice où j'ai grandi. Je souffre depuis plusieurs années d'endométriose sévère. Cette maladie bouscule mon rythme de vie, moi qui bouge énormément avec mes amies. Mais j'essaie de toujours être positive que ce soit dans ma vie professionnelle ou personnelle."

Qu'est ce qui t'a poussé à te tourner vers le CBD ?

"Comme je le disais, j'ai un corps assez particulier. Depuis toute jeune je ressens des douleurs plus ou moins intenses dans le ventre, dans les ovaires et même dans la vessie. Au début je n'y prêtais pas vraiment attention me disant que ça allait passer. Je pense que j'avais peur. Mais les douleurs devenaient vraiment plus intenses. Parfois je ne pouvais même plus bouger ; j'avais même du mal à respirer tellement les douleurs étaient lourdes. Je me suis donc tournée vers mon médecin qui m'a détecté une endométriose. Pour vous expliquer rapidement, et ce que je ne savais pas, c'est que cette maladie touche énormément de femmes.
En fait, l'endomètre est un tissu au niveau de la paroi de l'utérus. Au lieu d'être détruit par le système immunitaire cette muqueuse se répand dans le corps. Pas très sexy je sais. En tout cas ça fait très mal. Je prends la pilule depuis pas mal d'années mais elles ont toutes des effets vraiment néfastes. C'est assez compliqué. J'ai essayé de prendre des traitements hormonaux mais les douleurs étaient toujours présentes. J'avais du mal à trouver quelques chose pour apaiser mes douleurs et il n'y a pas de traitement précis pour cette maladie. Je pense que j'ai vraiment tout essayé. Et puis une amie m'a parlé du chanvre. En fait c'est du cannabis. Mais pas la drogue qu'on connait ; pas du THC. Elle consomme du CBD depuis quelques années maintenant et elle fait beaucoup de sport. Elle m'a dit que ça l'aidait pour ses douleurs musculaires et que ça coutait rien d'essayer. J'ai donc essayé."

Comment tu as choisi de consommer le CBD ?

"Je le prends en huile. Je sais qu'il y a pas mal de façon d'en prendre mais je trouve que c'est vraiment le plus efficace. En tout cas pour moi. J'ai aussi une huile pour le corps que je mets sur le ventre quand j'ai mal par exemple. Je bois aussi du thé depuis toujours. Du coup j'en consomme aussi la journée et le soir. En gros quand je commence vraiment à sentir la douleur je me mets des gouttes sous la langue et les effets sont assez rapides. Le thé c'est pour le plaisir et j'ai l'impression que les douleurs sont moins régulières vu que je prends du CBD toute la journée. C'est vraiment ce qui marche le mieux jusqu'à aujourd'hui pour moi, et en plus c'est naturel. Je comprends pas pourquoi le CBD n'est pas plus connu que ça. Ça a vraiment changé ma vie. Je suis pas une spécialiste, même si je me suis bien entendu renseignée sur le CBD quand j'ai vu que ça marchait sur moi. Mais tout le monde possède des récepteurs au CBD dans le corps. Je trouve ça fou. Je en dis pas que je n'ai plus de douleur hein. Le CBD ne me soigne pas. D'ailleurs je ne pense pas que l'endométriose se soigne réellement. Mais en tout cas je n'ai plus de douleurs aussi intenses qu'avant. En gros le CBD me soulage. "

Mais le CBD ne génère pas une dépendance depuis tout ce temps ? Tu en consommes quand même toute la journée.

"Alors je ne suis pas dépendante du CBD. Je suis dépendante à l'absence de douleur. Vraiment, les douleurs sont presque journalières. Allez, 3-4 crises par semaines selon les semaines. Du coup au lieu d'attendre les douleurs, je les prévois. Mais je en ressens pas l'envie de consommer du CBD. En fait les effets sont super diffus. C'est pas une drogue. C'est pas du THC. C'est du CBD c'est pas pareil. J'en ai parlé à mon médecin, à mon naturopathe et ne m'ont pas dit que c'était dangereux ou que je devais arrêter. Au contraire. Mais qu'il fallait que je sois sérieuse sur mes prises et mes doses. Et que si je ressentais une dépendance ou un manque il fallait vite que je leur en parle. Mais je crois que ce n'est jamais arrivé à personne (...) en tout cas de ce que j'ai lu. Il y a quand même des jours ou je ne ressens pas de douleurs donc je ne prends pas d'huile. Par contre le thé le soir et en journée, c'est vital pour moi. J'adore ça ! "

Comment résumes-tu ton expérience ?

"Sincèrement je remercie mon amie Charlotte. Elle m'a fait découvrir le CBD et ça me change vraiment mes journée. Ma vie en fait. Après il n'y a pas beaucoup d'études qui ont été faites sur le CBD en France. Du coup j'ai lu pas mal d'articles surtout canadiens. Ils sont vraiment en avance sur nous à ce niveau là. Mais nous allons dans ce sens à ce que j'ai appris. Et ça c'est vraiment une bonne nouvelle. Je ne sais pas si beaucoup de gens ont eu aussi cet effet miracle grâce au CBD mais en tout cas ça soulage vraiment mes douleurs. Et ce n'est pas un médicament ou un traitement ; c'est juste une molécule naturelle dans le cannabis."

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Autres actus

[html_block id="258"]
Panier

Panier

Bienvenue

Notre site contient des produits réservés à un public majeur.​ Confirmez que vous avez plus de 18 ans.

Oups !

Votre âge ne vous permet pas l'accès à notre site.

J'ai plus de 18 ans J'ai moins de 18 ans
Mon compte